Calmann-Levy

recherche avancée

L’année du cyclisme 2016 – Nº 43 -

Prix TTC : 24.50 €

EAN : 9782702160428

Code Hachette : 2857400

Format : 220 x 270 mm

120 pages

Parution : 16 novembre 2016

Acheter ce livre Acheter ce livre

L’année du cyclisme 2016 – Nº 43

Jean Damien Lesay

Illustré

Que retenir de l’année 2016 en cyclisme ? Qu’elle fut illuminée par un arc-en-ciel fougueux et généreux. Maillot de champion du monde sur le dos, Peter Sagan a remporté le Tour des Flandres, le classement par points du Tour de France et les tout nouveaux championnats d’Europe sur route, avant d’achever sa saison par un feu d’artifice en conservant son titre mondial. À chacune de ses courses, le Slovaque a fait le spectacle, poussé ses adversaires dans leurs derniers retranchements et emporté l’adhésion populaire par sa simplicité et sa bonne humeur. En cette année où le peloton a dit au revoir à Fabian Cancellara, Sagan est devenu le grand bonhomme du cyclisme d’aujourd’hui… et de demain !
Peter Sagan ne gagnera pourtant jamais un grand Tour. Cet honneur, il le cède aux aigles du peloton, à ceux qui sont capables de s’élever en montagne avec la légèreté et la vitesse d’un rapace. En 2016, trois immenses champions se sont imposés dans les trois monuments du cyclisme mondial : Chris Froome sur le Tour de France, signant une troisième victoire plus convaincante encore qu’en 2015, Vincenzo Nibali, à domicile, sur le Giro, et Nairo Quintana sur la Vuelta. Le Colombien, à 26 ans, va entrer dans sa période de pleine maturité et sera un prétendant à la victoire sur la Grande Boucle pendant quelques années. Et, tandis que ces trois-là occupaient les sommets, Alberto Contador, au seuil d’une retraite qu’il s’obstine à repousser, a bataillé ferme tout en laissant apparaître des carences désormais insurmontables pour lui permettre de redevenir numéro un.
Et les Français dans tout ça ? La bonne surprise est venue d’Arnaud Démare, vainqueur de Milan-San Remo. Une première pour un Tricolore depuis 1995 ! Julian Alaphilippe a confirmé son exceptionnel potentiel dans les courses de un jour tout en talonnant les meilleurs sur le Dauphiné. Quant à Romain Bardet, deuxième du Tour de France, il ne lui reste plus qu’une seule marche à franchir pour toucher le ciel !
 

.
 

Pas d'extrait de presse pour ce livre.
Pas d'avis pour ce livre.