Calmann-Levy

recherche avancée

Je m’appelle Birdy -
Lire un extrait de Je m’appelle Birdy

Prix TTC : 19.90 €

EAN : 9782702160725

Code Hachette : 6409081

Format : 135 x 215 mm

380 pages

Parution : 8 mars 2017

Acheter ce livre Acheter ce livre

Je m’appelle Birdy

Franco Mannara

Policier / Romans policiers

Nouveauté

Âmes sensibles s’abstenir :
Un nouvel auteur choc qui va bousculer
le polar français !

Paolo, guitariste dans un groupe de rock underground qui vit à la Goutte-d’or, est dans la mouise : il a emprunté des sous à des caïds de son quartier et n’a aucun moyen de les rembourser, malgré leurs menaces de plus en plus violentes. Heureusement, il trouve un plan en or : faire de la filature pour un détective privé. C’est ainsi que Paolo se retrouve à suivre Birdy, toute jeune femme de milieu aisé qui a tout plaqué pour vivre avec un groupe de squatteurs. Sa famille est très inquiète. Paolo découvre avec stupéfaction que Birdy mène une vie encore plus sombre et destructrice qu’il n’y paraît.

En toile de fond, une crise sanitaire explose. Des douzaines de jeunes meurent en revenant de soirée après avoir consommé une nouvelle pilule bleue qui fait fureur. L’inspecteur Ibanez, gitan d’origine, est chargé de l’enquête. Bientôt, tout le monde s’arrache cette nouvelle drogue, sorte de « roulette russe chimique » qui donne lieu à des fêtes clandestines des plus dérangeantes. Birdy y est mêlée aussi, et Paolo se retrouve à son tour embringué dans un univers de débauche sexuelle insoupçonnable, et dont les manettes s’avèreront tenues par des groupuscules aux idées plus que radicales. Ibanez comprend que Paolo peut l’aider à boucler l’affaire. La mission du musicien prend alors une tout autre allure pour mettre un terme aux ravages d’une drogue qui cible la jeunesse française.

Des bas-fonds de Paris aux salles de répètes, Je m’appelle Birdy offre un voyage choc dans les ténèbres de la nuit parisienne et des circuits fascisants, en imaginant avec lucidité et provocation un scénario aussi haletant qu’effrayant.
 

JE M’APPELLE BIRDY

« Regard cru et plume sensible, Mannara nous embarque dans une vénéneuse errance urbaine. »
Laura Daniel, Sang froid
JE M’APPELLE BIRDY

« Thriller rock éprouvant, roman noir irrespirable, brûlot désenchanté mais combatif… Le premier roman de Franco Mannara est un véritable coup de maître dans l’univers parfois trop formaté du polar. »
Fnac. Lire la critique